Chargé.e de mobilisation - Impact collectif

Publié le 07 Novembre 2019 Wapikoni
  • Partager
  • Montréal
  • Temps plein
  • Intermédiaire
  • Communication
Postuler
Le Wapikoni est à la recherche d’une personne dynamique et organisée, capable de construire des ponts avec notre collectif d’artistes et de communautés, au-delà des escales de création. Ton mandat principal sera de consolider, créer et entretenir ces relations et de contribuer au développement de la stratégie d’impact collectif pour le Wapikoni.

Si tu as de bonnes habiletés de gestion, un excellent sens de l’organisation, une connaissance de l’anglais (oral et écrit), une grande capacité d’entrer en relations et de développer des liens de confiance avec les gens, particulièrement les jeunes… ce poste va te plaire!

Tu es autonome, tu as du leadership, tu comprends les réalités autochtones, tu aimes créer et surtout entretenir de bonnes relations? Tu es capable de travailler dans un environnement interculturel où les choses bougent vite, où les opportunités foisonnent et où il faut constamment s’adapter...notre environnement va te plaire!

Tu travailleras en collaboration avec l’équipe responsable des escales de création et de formation, l’équipe de diffusion et développement des publics ainsi qu’avec les secteurs perfectionnement et sensibilisation. Tu feras le pont entre les escales et les différentes opportunités qui s’offrent aux artistes de notre collectif.

En effet, outre les escales de création, le Wapikoni contribue au rayonnement des regards autochtones par la diffusion de films, sensibilise différents publics dans une perspective de dialogue entre les Peuples, offre des espaces de perfectionnement, tout en contribuant à la sauvegarde du patrimoine culturel autochtone. Tu seras donc responsable de tisser des liens entre ces différentes opportunités, les créateurs et les communautés.

MANDAT PRINCIPAL: CONTRIBUER AU DÉVELOPPEMENT ET À LA MISE EN ŒUVRE DE NOTRE STRATÉGIE D’IMPACT COLLECTIF

Créer et entretenir des liens avec les artistes ayant participé aux escales de création et de formation
  • Identifier des opportunités pour les créateurs au-delà des escales (formation, colloque, évènements…)
  • Faire les appels de candidatures, sélectionner et préparer les artistes à participer aux différentes activités
  • Tenir à jour les coordonnées des artistes
  • Collaborer à la documentation des impacts
  • Animer les réseaux sociaux destinés aux membres de notre collectif
  • S’assurer du bon déroulement logistique lié aux activités, en collaboration avec l’adjointe de bureau
Coordonner le projet de forums régionaux de concertation et de mobilisation pour la jeunesse autochtone
  • Planifier le déroulement du projet
  • Recruter les jeunes leaders dans les régions ciblées et organiser les délégations
  • Coordonner la mobilisation des jeunes des communauté en région (forums jeunesse régionaux)
  • Organiser et animer les ateliers de leadership et de co-design
  • Recueillir les données nécessaires pour documenter l’impact et produire le bilan des consultations régionales
Favoriser les espaces d’interactions et de collaboration au sein du collectif
  • Créer et entretenir des liens avec les communautés qui ont accueillies des escales de création (voir la carte interactive pour savoir où le Wapikoni est allé)
  • Tenir à jour les coordonnées de nos partenaires dans les communautés
  • Développer et consolider l’impact collectif (artistes, communautés de Première Nation et Inuit, organismes communautaires, équipe contractuelle et équipe permanente)
  • Documenter les activités, processus et résultats de la stratégie d’impact collectif

COMPÉTENCES CLÉS ET EXIGENCES POUR LE POSTE
  • Études ou expériences dans un domaine pertinent
  • Expérience en contexte autochtone
  • Reconnaissance de la contribution des pratiques artistiques et cinématographiques sur l’impact collectif
  • Bonne planification du travail
  • Rigueur et souci du détail
  • Aptitude à travailler en équipe interculturelle, capacité à gérer plusieurs dossiers à la fois, capacité à travailler sous pression, tolérance à l’incertitude, dynamisme et autonomie
  • Grande habileté dans les relations interpersonnelles
  • Maîtrise du français et de l’anglais
  • Maîtrise de la suite Office, d'Internet et des réseaux sociaux

Le poste pourrait être adapté en fonction des candidatures reçues et des priorités organisationnelles. Selon les politiques du Wapikoni, les candidatures autochtones seront privilégiées.

À PROPOS DU WAPIKONI
Le Wapikoni est un organisme autochtone qui utilise la création au service de la souveraineté narrative des Nations. Chaque année, ses roulottes sillonnent le pays à la rencontre des communautés autochtones afin d’offrir des outils pour créer des courts métrages et créations musicales. Une partie de son équipe est basée au bureau de Montréal alors que le personnel de terrain se déplace avec les escales de création et de formation.

À ce jour, le Wapikoni a produit plus de 1200 films et 800 œuvres musicales qui contribuent au rayonnement des cultures autochtones, ici et ailleurs.

POUR POSTULER
Si tu veux faire partie de cette formidable aventure, c’est le moment! Envoie ta candidature à recrutement@wapikoni.ca d’ici au 2 décembre à 9h00 A.M.

Les entrevues se dérouleront dans la semaine du 9 décembre. L’entrée en poste est prévue dans la semaine du 6 janvier 2020.

Les conditions de travail sont les suivantes :
  • Le salaire est établi selon la grille salariale du Wapikoni, à 21.00 $/heure (40 950.00$/année)
  • Le poste est à 5 jours semaine (37.5 heures)
  • 3 semaines de vacances par année
  • Assurances collectives après la période de probation de 6 mois
Vous désirez postuler?

Wapikoni mobile
recrutement@wapikoni.ca
-
-
Wapikoni
  • 400 av atlantic, Montreal, Québec, H2V1A5
  • Le Wapikoni mobile est un organisme à but non lucratif co-fondé en 2003 par Manon Barbeau, le Conseil de la Nation Atikamekw et le Conseil des jeunes des Premières Nations du Québec et du Labrador, avec le soutien de l’Assemblée des Premières Nations. Sa mission est de contribuer à réduire l'isolement et le suicide chez les jeunes Autochtones par la réalisation de films et de musiques, de développer leurs compétences… Voir plus »